Fated to love you (2014)

FEUILLETON
  • Réalisation : Kim Hee Won & Lee Dong Yun
  • Durée : 20 épisodes d'1h
  • Avec : Jang Hyeok (Lee Gun) - Jang Nara (Kim Mi-Young) - Choi Jin Hyeok (Daniel Pitt, l'ami de Mi-Young et rival de Gun) - Wang Jiwon (Kang Se Ra)
L'histoire
Kim Mi-Young travaille comme secrétaire et assistante personnelle au sein d'un cabinet d'avocats qui abusent de sa gentillesse mais Mi Young ne sait pas dire "non". Elle gagne un séjour à Macao et décide d'inviter un avocat qui semble être plus prévenant que les autres et dont elle est amoureuse. Il accepte mais une fois sur place la délaisse pour une beauté fatale. Dans le même temps, Lee Gun, un excentrique et riche directeur de laboratoires fabricants des produits de beauté naturels, que Mi-Young a (hélas) croisé quelques jours avant alors qu'il achetait la bague de fiançailles, est lui aussi dans le même hôtel à Macao pour faire sa proposition de mariage à Se Ra, sa fiancée depuis 6 ans, une ballerine internationale qui a toujours repoussé leur union. Mais en chemin pour Macao, Se Ra apprend qu'elle est acceptée dans un prochain ballet se produisant à New York, une occasion en or pour sa carrière et elle renonce à rejoindre son fiancé qu'elle ne prévient pas, ignorant qu'il compte faire sa demande en mariage.
Les choses vont prendre une tournure impromptue car Lee Gun, qui vient de racheter une usine de savon sur une petite île pour ses étendre ses activités, est poursuivit par le directeur de l'usine et un collègue. Ils ont décidé de droguer Lee Gun avec une mixture de leur invention qu'il lui font boire après une séance de massage particulièrement éprouvante (et drôle). De son côté, Mi Young, déçue d'être délaissée par son invité, est désœuvrée et lorsqu'elle trouve une bouteille d'eau minérale, elle la boit sans savoir qu'elle contient elle aussi de la mixture. Lee Gun et Mi Young ont des chambres en vis à vis : l'une n° 2006 (Lee Gung) et l'autre n° 2009 (Mi Young) mais, par un concours de circonstances, le 9 se retourne et Lee Gun rentrant péniblement vers sa chambre alors que la drogue fait son effet se trompe, atterrit dans le lit de Mi Young (déjà sous l'emprise de la drogue), en croyant être dans les bras de Se Ra. Au matin, les deux abusés se rendent compte comptent qu'ils ont été les dindons d'une piètre farce. Quelques semaines plus tard, Mi Young apprend qu'elle est enceinte. Après bien des tergiversations, Lee Gun décide d'épouser Mi-Young mais lui impose un contrat de divorce lorsque l'enfant sera né.

Toujours conciliante bien que commençant à percevoir pour cet hurluberlu de mari des sentiments d'amour, Mi-Young accepte. Mais elle découvre aussi que Lee Gun cache un lourd secret : tous les hommes de sa lignée ont la maladie de Huntington et sont morts avant leur 40 ans.

Mon avis
Très gros succès commercial en Chine, cette série coréenne ne manque pas d'atouts par ses thèmes abordés mais je suis partagée car si j'ai pris un grand intérêt à suivre ce feuilleton j'ai trouvé que certains personnages auraient mérités un peu plus de charisme, d'autres étaient superflus, beaucoup de scènes étaient inutiles, sans parler du scénario souvent tiré par les cheveux, ni du surnom que les futurs parents donnent à leur embryon (on aura tout entendu !) : ketoni ce qui signifie peu ou prou "caca de chien" ou "crotte de chien" si vous préférez, du moins je préfère cette interprétation.

Jang Nara, l'actrice qui incarne Mi Young jouait largement mieux dans la série policière "I remember you" . Dans ce feuilleton, je ne la trouve pas du tout convaincante (ce n'est que mon avis) avec ses petites mines d'effarouchée, comme on dit "elle est bien gentille", mais ce qui m'a le plus énervée c'est qu'elle est toute maigre tout le long de la série alors qu'elle est censée être à plus de 3 mois une bonne partie (je sais qu'il y a des grossesses genre "déni" mais là n'était pas le sujet).

J'ai bien aimé le jeu de l'acteur Jang Hyeok vraiment séduisant, qui sait tour à tour être cajoleur ou démoniaque, un véritable rôle de "Docteur Jekyll et M. Hyde" ; son physique me fait penser à l'acteur Kim Jae-wook vu dans "Mary stayed out all night".


Jang Hyeok et Kim Jae-wook
Jang Hyeok et Jang Nara ont été récompensés pour leur rôle dans ce drama, c'est mérité car on rit et on pleure avec eux : on a des émotions ! Bref, on y croit : à leur bonheur fragile, leur drame, leur séparation, leurs retrouvailles...

Une série qui ne peut pas laisser indifférent. Pour ma part, j'ai tenu jusqu'au bout pour Jang Hyeok également parce que l'on apprend sur le mode de vie coréen, leurs repas, leurs rêves (carrière en Amérique, en France etc...) et bien sûr (comme pour les séries taïwanaises) : les liens de la famille.