A Girl Walks Home Alone at Night (2014)

FILM
  • Réalisation : Ana Lily Amirpour
  • Durée : 1h40
  • Langue : iranien avec sous-titre français
  • Avec : Sheila Vand (la vampire) - Arash Marandi (Arash) - Marshall Manesh (le père drogué)
L'histoire
Iran, à Bad City, une ville "fantôme" où la nuit rôde une jeune fille recouverte d'un tchador et qui s'en prend aux hommes, n'hésitant pas à les saigner à mort. Un soir, elle croise Arash, un jeune homme qui sort d'une soirée costumée à laquelle il s'est rendu déguisé en Dracula et où il a été drogué à son insu. Hébété, lorsqu'il croise la fille, il reconnait en elle une âme soeur. Et inversement.

Mon avis
Voici le plus beau film dramatique et poétique que j'ai vu depuis des années ! A la frontière d'un surréalisme candide qui me fait songer aux films de Jacques Tati et ceux de Lynch : très graphiques avec une bande-son très soignée en fusion totale avec les images.



Nous y suivons les vies solitaires d'un couple en devenir : "Elle", jeune vampire qui s'applique à débarrasser la ville de ceux qui asservissent les autres : le jeune dealer ou le vieux drogué, ombre fatale qui n'hésite pas à terrifier l'enfant encore innocent en lui promettant de le surveiller toute sa vie s'il devient "méchant", et "Lui", le jeune homme un peu perdu qui dit subvenir aux besoins de son père, qui semble n'avoir dans la vie comme plaisir que sa belle voiture, et dont l'argent va directement combler les dettes de son père drogué.
Lui seul trouve grâce aux yeux de la jeune vampire.
Il n'a pas peur d'elle. Elle est intriguée.

Rencontre d'une nouveau type. Un très beau poème en noir et blanc (pas de scène très "gore", juste un doigt "croqué" mais on ne voit pas grand chose.).

A voir !