Leading Lady (2014)

FILM
  • Réalisation : Henk Pretorius
  • Durée : 2h
  • en version anglaise avec sous-titre pour l'afrikaner et le bantu
  • Avec : Katie McGrath (Jodi Rutherford) - Bok van Blerk (Kobus Willemse) - Brümilda van Rensburg (Magdaleen Willemse) - Gil Bellows (Daniel, le réalisateur)
L'histoire
Londres. Jodi Rutherford, une professeur d'art dramatique, vit avec Daniel, un réalisateur qui s'apprête à tourner un film sur une héroïne afrikaner durant la guerre des Boers qui tombe amoureuse d'un soldat anglais. Espérant obtenir le rôle principal ("leading lady"), elle s'envole pour Brandford en Afrique du Sud et tombe (par hasard) sur Kobus Willemse, un descendant de l'héroïne qu'elle doit interpréter. Elle lui demande de pouvoir rencontrer sa famille (elle est prête à payer sa "pension") en espérant en apprendre plus sur le mode de vie des africaners. Il l'invite à séjourner dans sa ferme dont il doit prochainement se séparer car sa propriété est en faillite à cause des mauvaises récoltes des dernières années. Le spectacle annuel de la propriété va avoir lieu et Jodi se propose d'être leur répétiteur et metteur en scène en échange de pouvoir s'imprégner de la culture afrikaner. Korbus accepte de mauvaise grâce car il sent que cette anglaise lui plait plus qu'il ne voudrait se le permettre or il ne veut pas s'attacher à une "touriste". Jodi est enchantée par l'accueil que lui fait la mère de Kobus, et entreprend sa plongée dans l'expérience sud-africaine avec l'espoir de gagner confiance en elle-même et d'être à la hauteur du rôle qu'elle convoite.


Mon avis
Un film qui aurait pu être grandiose si le montage avait été mieux réalisé, il y a vraiment quelque chose qui cloche dans ce film et c'est dommage car l'histoire est originale, mais je trouve que certaines scènes sont mal présentées (parfois presque grotesques). Comme vous vous en doutez : Jodi va elle aussi être attirée par ce grand "rustre" de fermier désespéré par la banqueroute de sa ferme et son amour perdu (son "ex" l'a planté devant l'autel). Un film pour lequel j'ai un gros coup de cœur  malgré ses défauts, sans doute à cause des acteurs qui sont vraiment attachants, et une superbe musique (Matthew Mole). Mention spéciale à Bok van Blerk qui, en plus d'être acteur (et un bon en tout cas meilleur que certains pourtant très connus, son jeu est enthousiasmant), chante, et plutôt bien !
A voir !