Albator, Corsaire de l'Espace (2013)

Film d'animation
vu en 3D
  • Réalisation : Shinji Aramaki
  • Scénario d'après l’œuvre de Leiji Matsumoto
  • Genre : science fiction
  • Année : 2013
  • Durée : 1h50
L'histoire
2977. Albator est un ancien capitaine de la coalition Gaia qui l'a condamné à mort pour rebellion. La coalition Gaia est un consorsium de type sénatorial qui empêche les terriens émigrés de revenir habiter sur Terre laquelle est réservée à une élite. A bord de l'Arcadia, son vaisseau pirate, Albator sillonne l'espace pour accomplir son projet fou : faire que l'humanité puisse repartir de zéro. Depuis plus de 100 ans il demeure insaisissable à la flotte de Gaia, car il a à son bord une extraterrestre Nibelungen qui lui fait bénéficier de la dangereuse mais efficace matière noire. Yama, un jeune botaniste accepte d'infiltrer l'Arcadia pour faire plaisir à son frère ainé dont il se sent redevable car à cause de lui, son frère est en fauteuil roulant. Albator, lui, n'est pas dupe et plutôt que de le démasquer devant son équipage, il cherche à le ralier à sa cause en lui dévoilant ce que cachent les autorités de Gaia.

Mon avis
Après la série d'animation de la fin de mon adolescence (années 80), voici Albator sur grand écran. Adapaté d'un manga (shonen) Albator n'a pas pris une ride mais par contre j'ai trouvé le scénario assez complexe, voire carrément hermétique ! (pourquoi Yama a-t-il brisé la serre et causé l'accident ? on ne saura pas !)
Petite déception donc pour l'histoire, les images par contre su-per-bes, en 3D c'est tout simplement magique !
A voir pour le spectacle, la "magie" du cinéma mais pas pour l'histoire, hélas ! J'aimais mieux la série manga !