Sumika Sumire (2016)

FEUILLETON



Résumé
A la mort de sa mère, Sumi, qui a 65 ans, est submergée par le sentiment d'être passée à côté de sa vie. De retour dans sa maison, elle fait du rangement et dans le débarras, elle retrouve un paravent remisé là depuis son enfance par sa mère car elle en avait peur. Un gros chat est dessiné dessus ; lorsqu'elle s'accroche le doigt, quelques gouttes de sang jaillissent et sont absorbées par la toile et disparaissent. La nuit, elle rêve à sa jeunesse perdue tandis que le chat du paravent sort de la toile et lui demande quel est son désir ; elle murmure qu'elle voudrait retrouver ses 20 ans, aller à l'université et avoir un petit ami, toutes ses choses qu'elle n'a jamais pu connaître en restant au service de sa famille.
Rei sous sa forme féline
A son réveil, un gigantesque chat noir est à son côté. Effrayée par cette apparence au delà de la logique, il prend la forme d'un homme et lui explique qu'il y a un contrat qui les lie désormais et qu'il va exhausser ses vœux et la rajeunir en lui transférant un peu de son pouvoir. Sumi s'évanouit et à son réveil, elle découvre qu'elle a retrouvé l'apparence de ses 20 ans.
Rei, le chat-esprit
Elle doit désormais se faire appeler Sumire afin de pourvoir sortir de chez elle ; mais chaque soir entre 23h à 1h du matin, elle retrouve son apparence de femme de 65 ans lorsque l'âme du chat qui lui a rendu sa jeunesse prend un peu de liberté.
Sumi 65 ans rajeuni de 45 ans grâce au pouvoir de Rei, le chat-esprit quelle a libéré

Technique
Réalisateur : Kazuhisa Imai
scénario : Mitsuba Takanashi (manga)
vu en japonais sous-titré anglais
durée : 8 épisodes de 50 minutes

Acteurs
Kiritani Mirei : Kisaragi Sumire (Sumi âgée de 20 ans)
Matsuzaka Keiko : Kisaragi Sumi (âgée de 65 ans)
Oikawa Mitsuhiro : Rei, le chat-esprit
Machida Keita : Mashiro Yusei, l'amoureux de Sumi/Sumire
Kohinata Fumiyo : Amano Soun, le prêtre du temple du quartier

Mon avis
Adaptation du manga du même nom. J'ai découvert cette série en regardant une revue sur YouTube des meilleures séries japonaises de 2016, et une américaine indiquait qu'elle avait vraiment aimé cette histoire particulière de conte de fées moderne.

Un chat-esprit enfermé durant des années dans un paravent (on ne sait pas pourquoi ni par qui) revient à la vie et prend forme humaine pour devenir le protecteur de celle dont il désire le bonheur.

J'ai passé de bonnes soirées en compagnie de Sumire, si polie, si simple, si douce, ça fait du bien !
D'abord craintive à l'idée de retrouver une seconde jeunesse, Sumire va affronter bravement la modernité de la jeunesse, apprendre à utiliser un smartphone, s'imposer devant des élèves harceleuses et manipulatrices, défendre les plus faibles et répandre autour d'elle sa gentillesse et son empathie.

Lorsque Sumire avoue à son amoureux son âge réel, elle rompt avec lui et il décide de partir pour l'angleterre. 5 ans plus tard, ils se retrouvent, et grâce à l'amour inconditionnel que Yusei a pour Sumi, celle-ci aura la chance de vivre un véritable amour.

Les actrices sont excellentes ! le chat-esprit "Rei" est inquiétant à souhait, on se demande à chaque fois s'il ne va pas jour un mauvais tour.
Une série hautement comique qui également un fort potentiel émotionnel.

A voir absolument !
♥♥

Hwarang - The Poet Warrior Youth (2016)

FEUILLETON



Résumé
Le royaume de Silla est gouverné par la reine Ji So qui a mis son fils héritier à l'abri des complots de la cour, le temps que celui-ci grandisse et devienne adulte, il est élevé en dehors de la cour.
Pendant ce temps, Moo-Myeong et Mak-Moon, deux amis battent la campagne et cherchent à entrer dans la ville normalement interdite aux paysans comme eux. Après avoir malencontreusement rencontré le jeune roi sans même le savoir, l'un deux est exécuté par le garde du corps qui a pour ordre d'éliminer tout individu qui voit le visage du roi. Fou de rage, le survivant pénètre dans la ville et se rend au domicile de la famille de son ami pour annoncer la terrible nouvelle à son père et sa soeur. Lorsque le père comprend ce qui s'est passé, il demande à  Moo-Myeong de se faire passer pour son fils afin de rester en vie, et c'est en tant que frère, non vu depuis de longues années qu'il rencontre Ah Ro et fait le voeu de la protéger comme son ami l'aurait fait.
Bientôt, l'impératrice décide de créer une école de chevaliers, les Hwarang, qui seront doués pour les arts, la réflexion et les techniques de combat et seront les futurs défenseurs du royaume de Silla. Dans les rangs des Hwarang, se retrouvent entre autres :
-Moo-Myeong qui se fait désormais appeler Woo-Rang
-Maek-Jong, en réalité le futur roi Ji Dwi sous un nom d'emprunt lui aussi
-Soo-Ho, un fils d'aristocrate
-Ban-Ryu, un fils poussé par son père pour les manigances politiques
-Yeo-Wool et Han-Sung.
Grâce à son père médecin, Ah Ro est régulièrement admise dans l'enceinte de l'école des Hwarang ce qui posent très vite des problèmes de jalousie ou d'intérêt car le futur roi tombe amoureux d'elle, tandis qu'elle est inexplicablement attiré par celui qui s'est présentée à elle comme étant son frère...

Technique
Réalisateur : Yun Seong-Sik
scénario : Park Eun-Young
film en coréenx
durée : 20 épisodes d'1h

Acteurs
Park Seo Jun : Moo Myeong / Sun-Woo , un chevalier Hwarang
Go Ara : Ah Ro
Park Hyung Sik, du groupe de chanteur ZE:A : Maek Jong, un chevalier Hwarang / le roi incognito de Silla
Kim Ji Su : Ji So, l’impératrice douairière
Do Ji Han : Ban Ryu, un chevalier Hwarang
Minho, du groupe de chanteur SHINee] : Soo Ho, un chevalier Hwarang
Jo Yun Wu : Yeo Wul, un chevalier Hwarang
Kim Tae-Hyung ou "V" du groupe de chanteur BTS : Seok Han Seong, un chevalier Hwarang

Mon avis
J'attendais beaucoup de cette série "en costume" et ce fut dès le début la déception : scénario mou, illogique et presque pas ou très peu d'intérêt pour les personnages ou leurs histoires. Reste un certain humour décalé avec quelques anachronismes. Pour moi, cela ressemble plus à une comédie qu'à un drame même s'il y a pas mal de scènes assez "dures". Honnêtement j'ai regardé 12 épisodes sur les 20 "aux forceps" parce que je ne voulais pas faire un "abandon", même si ça y ressemble dans la mesure où je n'ai pas vraiment cherché à comprendre certains détails des dialogues (regarder une série en coréen sous-tirés en anglais, forcément on ne comprend pas tout si on ne revisionne pas certains passages plusieurs fois, ou si l'on ne fait pas un "arrêt sur image" sur certains dialogues, histoire de vérifier certaines informations. Regarder des séries historiques permet aussi d'apprendre des choses, et oui !
Après quelques rivalités mises au jour, des aveux, des filiations révélées au grand jour, le roi Jin-Heung finira par prendre place sur son trône (et gouverna 37 ans sur le royaume de Silla à l'est de la Corée du Sud), ce n'est pas du "spoil" c'est l'histoire qui le dit.

Bilan global : on peut s'abstenir de regarder cette série qui, en plus, dure 20 épisodes ! c'est beaucoup trop surtout de la façon dont cela a été réalisé.
Il me reste la découverte de certains acteurs / chanteurs que je ne connaissais pas (voir la distribution ci-dessus).

Splash Splash LOVE (2015)

FILM (2 parties)



Résumé

Dan Bi est en terminale et c'est le jour de l'examen final en Corée : le SAT, le "Scolastic Aptitude Test" day. Comme la jeune fille est plutôt mauvaise élève et a des résultats catastrophiques, elle est tellement stressée sur le chemin de l'école (en Corée cet examen est très éprouvant et important pour les lycéens) qu'elle souhaite disparaître tellement fort et que son souhait est exhaussé : lorsqu'elle saute à pieds joints dans une flaque, elle est absorbée par celle-ci et se retrouve dans un océan. Lorsqu'elle refait surface, elle surgit dans une vasque en pleine cérémonie à l'époque Joseon.
Le roi du pays, Lee Do, doit trouver une solution pour mettre fin à la sécheresse qui sévit depuis 3 ans. Certain que la solution viendra par les calculs mathématiques, il demande à ses érudits de résoudre des équations mais ceux-ci en sont incapables, alors que pour Dan Bi, c'est très facile d'appliquer le théorème de Pythagore.
Lee Do décide d'utiliser les connaissances de Dan Bi qui se fait passer pour un eunuque et peut ainsi rester à son côté à la cour. Bientôt, Lee Do passe plus de temps avec elle qu'avec sa femme, il se rend compte qu'il en est amoureux.
Lorsque Dan Bi indique qu'elle est élève en terminale,
les gens de l'époque Joseon comprennent que c'est un eunuque, d'où la confusion

Technique
Réalisateur + scénario : Kim Ji-Hyun
film vu en coréen (sous titré anglais)
durée : film en 2 parties d'une durée 2 x 1h10mn

Acteurs
Yoon Doo-Joon : le roi Lee-Do
Kim Seul-Gi : la lycéenne Dan-Bi
Jin Ki-Joo : la reine So-Hun
Ahn Hyo-Seop : Chea-jik, le logeur de Dan-Bi (et musicien)

Mon avis
Voici un très sympathique film en 2 parties que j'avais tenté de regarder l'année dernière mais ce n'était pas le bon moment et j'ai abandonné. Je l'ai retenté ce mois-ci et ce fut la bonne : je me suis certainement familiarisée au fil du temps avec le style des productions coréennes et leurs personnages  aux pouvoirs fantastiques lorsqu'ils ont le pouvoir de changer d'époque ; cette "fable" m'a paru moins tirée par les cheveux et les acteurs, surtout l’héroïne état vraiment adorable.




♥♥

Longmire saison 5 (2016)

FEUILLETON



Résumé
Walter Longmire se réveille à l'hôpital après s'être fait tiré dessus. C'est pourtant le début des ennuis  : sa petite amie est introuvable, son adjointe Vic l'a embrassé sur la bouche, Henry son ami cheyenne semble cacher un secret (nous on sait qu'il endosse secrètement l'identité d'Hector le justicier de la tribu), sa fille Cady accepte de travailler pour un homme peu recommandable, le patron du casino et ouvre un cabinet de conseil dans la réserve. Et pour couronner le tout, la mafia irlandaise vient dealer sur ses "plates-bandes". Et, foi de Longmire, ça ne va pas passer comme cela !

Technique
Créateur : John Coveny et Hunt Baldwinx
adaptation des romans de : Craig Johnson
5ème saison
10 épisodes d'1h
vus en VO (anglais)

Acteurs
Robert Taylor : Walt Longmire
Katee Sackhoff : Vic Moretti
Cassidy Freeman : Cady Longmire
Lou Diamond Phillips : Henry
Ally Walker : Dr Donna Sue Monaghan (l'amie de Longmire)

Mon avis
Difficile de se remettre à l'histoire après quelques mois de repos (il aurait fallu que je regarde à nouveau le dernier épisode de la saison 4 pour bien faire) mais j'avais déjà tardé à regarder cette série et cette semaine de vacances a été mon rattrapage !

Je suis toujours subjuguée par la beauté des paysages et des mises en scènes, mais j'ai vraiment trouvé cette saison trop sombre ! Walt semble avoir pris un coup de vieux, il n'a toujours pas de téléphone portable mais là n'est pas le problème. Il est complètement dépassé par son "coup de coeur" pour la psychiatre (ou psychologue je ne sais pas exactement...), de son côté, Donna ne lui est d'aucune aide, même si elle semble faire un petit pas vers lui de temps en temps...relation trop froide ! Je trouve (et j'espère) que cette relation est vouée à l'abandon.

Cette saison, j'ai été largement plus intéressée par les scènes de Cady et l'installation de son cabinet d'assistance juridique dans la réserve dans une maison délabrée, devant faire face à l'animosité de la tribu, et encore plus par Henry, le meilleur ami de Longmire qui est beaucoup plus infortuné que lui et qui n'a même pas l'ombre d'une petite amie ! ce qui, à son âge, le ferait presque passer pour un vieux garçon, si ce statut existe chez les Cheyenne.

Le dernier épisode achève une saison un peu décevante car Walt Longmire a perdu de sa superbe. En revanche, les dernières minutes sont ... O My God ! TROP BIEN. Depuis longtemps, je pressens une connexion qui va grandissant entre mes deux personnages préférés (Cady et Henry) et j'espère que tout cela va éclater dans la prochaine saison : la 6ème et la dernière (je crois en effet que c'est plus sage).
♥♥

Mood of the Day (2016)

FILM



Résumé
Soo-Jung travaille pour une agence de publicité de cosmétiques et souhaiterait signer avec Kang Jin-Chul, un jeune joueur de basket pressenti pour partir à la NBA. Pour obtenir un entretien avec lui, elle se rend à Busan en KTX (Korea Train Express, équivalent TGV) et se retrouve assise à côté de Kim Jae Hyeon, un homme qui lui fait un insistant numéro de charme, allant même jusqu'à l'inviter à passer une nuit avec lui. D'abord outrée, elle accepte pourtant de le suivre lorsque le train s’arrête en rase campagne suite à un problème technique car elle a découvert qu'il est le manager (et confident) du sportif convoité. Ils descendent tous deux du train et entreprennent une marche en direction du premier village afin de qu'ils puissent louer une voiture et rejoindre Busan par la route. C'est ainsi qu'ils passent la journée ensemble et tombent peu à peu amoureux. Confuse par les délicates attentions que lui procure son compagnon de route, elle va remettre en question sa relation avec son fiancé maladroit qui stagne depuis 10 ans. Lui, véritable Dom Juan, va s'émouvoir et succomber à la résistance de la jeune femme dont il pressent qu'elle pourrait bien être son âme soeur.

Technique
Réalisateur et scénariste : Cho Kyu Jang
film coréen vu sous-titré anglais
durée : 1h45

Acteurs
Moon Chae-Won : Bae Soo-Jung
Yoo Yeon-Seok : Kim Jae Hyeon
Park Min-Woo : Kang Jin-Chul, le joueur de basket

Mon avis
Cette fois, j'ai sélectionné ce film pour Yoo Yeon-Seok qui jouait dans la série Romantic Doctor Teacher Kim et qui fut pour moi une révélation : j'aime sa classe et je le trouve talentueux (en plus d'être bien musclé...).
On suit durant la plus grande partie du film ce couple en devenir dans l'intervalle d'une journée, d'abord dans l'espace clos du train (magnifiques paysages !), puis dans un petit road-movie tandis qu'ils finissent le voyage jusqu'à Busan, se rendant à des funérailles où il la présente comme sa femme, puis s'arrêtant dans sa ville natale où la famille de Jae Hyeon la prend pour sa "petite amie".

Très belle romance qui me fait un peu penser à ces films de 1950 (avec des scènes "romantiques" un peu plus osées) où une femme se rend compte que l'homme qu'elle croit être son amoureux n'est en fait que son ami d'enfance avec lequel elle partage de nombreux souvenirs et une certaine affection mais avec qui elle ne ressent pas vraiment de passion et d'amour. Une fois cette vérité acceptée, elle pourra enfin penser à ses véritables sentiments.

La journée qu'elle aura vécu avec un homme, surgit de nulle part, mais qui était celui qu'elle attendait, va bouleverser sa manière de vivre et de s'accepter.



A voir !
♥♥

Passengers (2016)

FILM



Résumé
L'Avalon, un gigantesque vaisseau spatial fait route vers Homestead II, une lointaine planète à coloniser. 5000 passagers et 258 membres de l'équipage sont à bord et en hibernation pour les 120 ans que doit durer le voyage. 30 ans après avoir quitté la Terre, le vaisseau traverse un champ de météorites qui l'endommage. Les systèmes d’auto-réparation se mettent à l'oeuvre mais Jim Preston, un passager, est réveillé. Lorsqu'il comprend qu'il est le seul réveillé, qu'il n'a aucun moyen de se rendormir et que dans 90 ans, lorsque le vaisseau atteindra la planète Homestead II, il sera mort, Jim commence à désespérer. Déambulant sans but dans le vaisseau et dans la salle d'hibernation, Jim observe la capsule d'hibernation d'Aurora Lane dont la fiche d'identification indique qu'elle est écrivain. En s'intéressant à sa bio, Jim finit par tomber amoureux de cette sorte de princesse endormie et meurt d'envie de la réveiller.

Technique
Réalisateur : Morten Tyldum
scénario : Jon Spaihts
film vu en anglais
durée : 2h

Acteurs
Chris Pratt : Jim
Jennifer Lawrence : Aurora
Michael Sheen : Arthur, le robot barman
Laurence Fishburne: un commandant de bord

Mon avis
Très beau film vu à la toute fin de l'année 2016, en famille et au cinéma (c'est de plus en plus rare !). J'ai adoré ! tout. L'histoire, le vaisseau, les personnages, la philosophie de leur aventure. L'humour est présent malgré le stress subi par les protagonistes. Les acteurs sont bien, juste un petit doute sur le réalisme des tenues (de luxe) portées par Jennifer Lawrence en pareil environnement (un peu "too much"). Les effets spéciaux sont superbes (en particulier la piscine !).

A revoir !

♥♥♥

Finding Mr. Destiny (2010)

FEUILLETON



Résumé
Gi-Joon travaille dans une agence de voyages mais est viré car il ne fait pas marcher les affaires en avertissant les touristes des risques qu'ils encourent durant leur voyage. Il décide de monter son agence personnalisée sur la quête du premier amour et travaille avec son beau-frère, un écrivain.
Ji-Woo est directrice artistique d'une comédie musicale et vient de refuser la proposition d'un beau parti ; son père est furieux mais devine qu'elle pense toujours à Jong Wook, un homme que sa fille a croisé par hasard au cours d'un voyage en Inde, dont elle ne connait que le nom et qu'elle a idéalisé. Il mandate Gi-Joon de retrouver cet homme, afin que sa fille choisisse de faire sa vie avec lui ou de passer à un autre.

Technique
Réalisateur : Chang You-Jeong
scénario : Lee Kyung-Ui
film en coréen (vu sous-titré anglais)
durée : 2h

Acteurs
GONG Yoo : Gi-Joon
LIM Soo-Jung : Ji-Woo
RYU Seung-Soo : le beau-frère de Gi-Joon
EOM Gi-Joon : Jong Wook, le 1er amour de Ji-Woo

Mon avis
J'ai choisi de regarder ce film pour Gong Yoo, et oui, je n'arrive pas à me remettre de la fin de Goblin avec qui je passais les samedi soir depuis 2 mois (début décembre 2016).
Il joue ici un homme timide et honnête qui tombe peu à peu amoureux de sa cliente en lisant son journal intime que lui a remis le père de la jeune femme dans le but de retrouver la trace de Jong Wook. Il finit par comprendre qu'elle aime laisser les choses en suspens, s'en remettre au hasard et qu'elle est responsable d'avoir manqué le rendez-vous qu'elle avait avec Jong Wook il y a 10 ans.

Une bonne comédie romantique qui nous fait voyager en Inde (dans les flash-back) grâce à la lecture du journal intime que fait Gi-Joon et lorsqu'il s'imagine à la place de Jong Wook et en Corée lorsque les deux partent à la recherche de Jong Wook.

Une fin parfaite. Que demander de plus ?

♥♥

The Legend of the Blue Sea (2016)

FEUILLETON



Résumé
Epoque Joseon en 1598. En cadeau de bienvenue, le nouveau gouverneur Kim Dam Ryeong se voit offrir par les villageois qu'il vient visiter, une sirène qui s'est retrouvée emprisonnée dans les terres suite à un tsunami. Le jeune homme découvre que la sirène communique par télépathie avec lui et lorsqu'elle lui demande de la sauver, il s'organise pour la relâcher dans l'océan. Il a oublié qu'ils se sont déjà rencontrés lorsqu'ils étaient enfants car la sirène a le pouvoir d'effacer les mémoires et l'a fait pour éviter de les mettre tous deux en danger.

De nos jours, Joon-Jae est un arnaqueur qui parcourt le monde en profitant de riches crédules qui lui confient leur argent afin d'en gagner encore plus. Il est associé avec son mentor, l'homme qui l'a recueilli adolescent lorsqu'il a coupé les ponts avec sa riche famille, et un petit génie de l’informatique. En vacances en Espagne, il découvre dans sa chambre d'hôtel une sirène qui vient de s'échouer suite à une grosse tempête. A terre, la queue de la sirène se transforme en jambes mais elle est nue et sans défense et cherche à s'habiller et à se cacher : c'est ainsi qu'elle trouve refuge au hasard dans un placard d'une chambre d’hôtel qui se trouve être celle de Joon-Jae. Il cherche à se débarrasser de cette femme qui paraît folle et même autiste, incapable de parler et qui semble de rien comprendre et ne rien connaître des usages des humains. Lorsqu'il découvre qu'elle porte un bracelet de jade qui vaut des millions, il cherche à la retrouver.

Technique
Réalisateur : Jin Hyeok
scénario : Park Ji-Eun
vu en coréen sous titré anglais
durée : 20 épisodes d'1h

Acteurs
Gianna Jun : Sim Cheong
Lee Min Ho : Kim Dam Ryeong (époque Joseon) et Heo Joon Jae (de nos jours)
Na Yeong Hee : Mo Yu Ran : la mère de Joon Jae
Lee Hee-Joon : Nam-Doo (le mentor et ami de Joon Jae)
Shin Won-Ho : Tae-O, le surdoué

Mon avis
Déception ! Une série horriblement longue et qui tourne en rond (un peu comme le poisson dans son bocal) malgré la présence de la belle Gianna Jun qui jouait dans You Who Came from the Stars du même scénariste.

D'une époque à l'autre on suit dans chaque épisode sous forme de flashback (je n'aime pas tellement) le parallèle entre ce qui est arrivé au couple de l'époque Joseon et ce qui leur arrive de nos jours, et la manière dont ils s'en sortent pour conjurer le destin qui les pousse l'un vers l'autre malgré les actions hostiles de certains personnages. Histoire très peu convaincante, hélas.

Il reste le charme de Lee Min Ho, que j'aime beaucoup depuis Personal Taste où il était vraiment très drôle, ou encore magnifique dans Faith que je recommande et qui forme ici un très beau duo comique avec l'inépuisable Gianna Jun et sa beauté fantaisiste.

J'ajoute que c'est la première fois que le sujet des "sectes" est abordé dans un kdrama ; je savais qu'en Corée, il y a beaucoup de sectes et de "sympathisants" qui sillonnent les rues ou qui ennuient les passants ou les touristes, mais ce sujet n'avait encore jamais été abordé dans un drama que j'ai visionné.

Goblin (2016)

FEUILLETON



Résumé
Durant l'ère de Goryeo, le général Kim Sin, bien que revenu glorieux de sa dernière guerre, est exécuté sur ordre de son roi qu'il avait juré de protéger. C'est parce que le roi est sous le pouvoir d'un eunuque malveillant, qui n'hésite pas à assassiner la reine, la soeur de Kim Sin, et à transpercer le valeureux guerrier par son épée avant de l'abandonner dans un champ, sans sépulture. Kim Sin se transforme alors en être immortel : un goblin qui ne sera libéré de son tourment que lorsqu'il trouvera son épouse, la seule capable de voir cette épée, de lui retirer afin qu'il retourne en poussière.
Plus de 900 ans plus tard, Kim Sin rencontre Eun Tak qui vient d'avoir 19 ans et qui est capable de voir les fantômes et son épée. D'abord méfiant, Sin va progressivement aimer cette fragile jeune fille qui se trouve effectivement être celle qui le libérera de son épée. Il retrouve également son roi réincarné en faucheur (Grim Reaper) chargé d'escorter les âmes vers la porte de l'au-delà et qui vient d'emménager dans sa maison, ainsi que sa soeur réincarnée dans la propriétaire d'un restaurant de poulet où travaille Eun Tak.


Technique
Réalisateur : Lee Eung-Bok
scénario : Kim Eun-Sook
film en coréen vu sous-titré anglais
durée : 16 épisodes d'1h

Acteurs
Gong Yoo : Kim Sin, le goblin "Dokkaebi"
Kim Go Eun : Ji Eun Tak, la fiancée du goblin
Lee Dong Wook : Grimp Reaper (le faucheur réincarnation du roi)
Yoo In Na : Sunny (réincarnation de la reine et soeur de Kim Sin)
Lee El : Sam Sin, la déesse des naissances et du destin
Sung Jae : Deok Hwa, l'héritier de la famille protectrice du goblin depuis l'époque Goryeo


Mon avis
Je vais essayer de faire court : très belle série, j'ai ri et j'ai beaucoup pleuré. Il y a de l'humour, beaucoup de moments crève-coeur, j'ai versé ma larme dans chaque épisode ou presque mais au final, je ne regrette pas d'avoir commencé à regarder ce feuilleton joué à la perfection par de talentueux acteurs. Je vais avoir du mal à me remettre de ne plus passer mes fins de semaine avec Eun Tak et Dokkaebi. Comme nous sommes dans un récit fantastique, il faut se laisser emporter par la magie et les émotions que l'on ressent devant l'injustice, la compassion, la douleur de la perte d'un être cher etc... Prévoir une grosse boîte de mouchoirs jusqu'à la fin ! On voyage de la Corée au Canada où  le goblin s'installe de temps en temps lorsqu'il est resté trop longtemps en Corée. Les lieux fréquentés, maisons, restaurants, tout est très beau même si rien n'est naturel à commencer par le nombre de bougies allumées partout. Un petit regret : trop de marques envahissent l'écran, mais c'est souvent le cas avec les dramas qui sont toujours sponsorisés par de nombreuses marques (les dramas japonais c'est pareil).


GROS coup de ♥ pour la majorité des musiques de l'OST ! à écouter ici

ici des images de cette série  

♥♥♥

dessous : spoiler

Dear sister (2014)

FEUILLETON



Résumé
Hazuki une jeune trentenaire est un peu déprimée car elle espère que son amoureux et collègue de travail va enfin la demander en mariage. Un soir, elle a la surprise de trouver son appartement sens dessus-dessous : sa petite soeur Misaki est de retour en ville après voir disparu une dizaine d'années.
Les deux soeurs finissent par cohabiter mais peu de temps après Misaki découvre qu'elle est enceinte. Le père est Soichiro, son ancien professeur du lycée dont elle était amoureuse (il ne s'est rien passé) et qu'elle a rencontré par hasard trois mois auparavant lors d'un séjour de vacances et avec lequel elle a passé la nuit. Mais Misaki ne compte pas se mettre en couple avec lui, elle ignore qu'il a divorcé depuis, ni lui apprendre la nouvelle. Elle retrouve Eito, son pote de toujours, qui n'est autre que le petite frère de Soichiro. De son côté, Eito est secrètement amoureux de Misaki, tandis qu'elle se confie à lui comme à personne parce qu'elle croit qu'il est gay.

Technique
Réalisateur : Ryo Tanaka et Munenori Sekinox
scénario : Mayumi Nakatanix
série en japonais (vu sous-titrée en anglais)
durée : 10 épisodes d'1h

Acteurs
Ishihara Satomi : Misaki
Matsushita Nao : Hazuki
Iwata Takanori : Eito
Tanabe Seiichi : Soichiro

Mon avis
Avec un résumé aussi complexe, j'imagine que le lecteur n'aura pas trop envie de regarder cette série pourtant agréable et qui décrit assez justement la difficulté d'être une femme au Japon, être l'espoir de ses parents, devoir avoir une bonne situation, tout en construisant une famille.
J'ai trouvé cette série car Iwata Takanori, l'acteur qui jouait dans le film Evergreen love (2016), que je viens juste de voir, y a un rôle principal et que je trouve qu'il joue bien alors que son métier est avant tout d'être danseur dans les groupes EXILE et J Soul Brothers que j'aime bien.
Je n'ai pas tellement aimé la personnalité de Hazuki, trop frivole pour moi, mais j'ai apprécié mes soirées en compagnie de tout ce petit monde plutôt optimiste, de la relation complexe et admirable entre les deux soeurs. J'ai mieux apprécié l'actrice qui joue le rôle d'Hazuki dans le feuilleton From 5 to 9 (2015) que je recommande...

A voir ! 

♥♥